Défiscalisation et investissement immobilier : avantages et risques à connaître

La récupération de l’investissement sous forme de réductions d’impôts définit la défiscalisation immobilière. Elle permet d’investir dans un logement et de le mettre en location pour bénéficier de réductions d’impôts. Cet avantage est souvent mis en place dans le but de favoriser, de soutenir ou de relancer un secteur. Il faut avoir une veille lors d’une vente ou d’un achat pour savoir les lois concernant le logement.

Les différents dispositifs de défiscalisation immobilière

Les lois Besson, Périssol, De Robien, Borloo, Scellier, Duflot et actuellement la loi Pinel ont fait évoluer la défiscalisation immobilière. Si vous prenez l’exemple de la loi Pinel, cette loi autorise aux investisseurs une réduction d’impôts en achetant un immobilier neuf en vue d’une location. Il faut que le logement se trouve dans une zone spécifique. Le logement doit alors être la résidence principale du locataire et être en location non meublée pour une durée minimale de location de 6 ans. Vous pouvez profiter de la loi Censi-Bouvard pour un investissement immobilier neuf. L’investissement se trouve dans des résidences de services avec une réduction d’impôts de 11%. Si vous pensez faire un  investissement immobilier neuf à Montpellier, n’hésitez pas de suivre les conseils d’un professionnel expert pour réaliser un projet locatif réussi.

Les avantages de la défiscalisation et de l’investissement immobilier

La défiscalisation immobilière dépend des types de logement et de chaque loi. Si vous voulez réduire vos impôts sur le revenu, avoir une revue des taux et de la durée, vous pouvez consulter un gestionnaire qui est un professionnel de l’immobilier.  Il vous expliquera tout ce que vous devez connaître à propos de la défiscalisation immobilière. Vous pouvez avoir un revenu en guise de protection pour vos proches, vos descendants. Vous serez alors tranquille lorsque vous êtes en retraite. La réduction d’impôt sert à couvrir une grande partie des mensualités de l’emprunt. Ainsi, sa fin du mois devient alors plus légère. Si vous optez pour la défiscalisation immobilière, vous ne gérez pas votre bien, vous n’aurez pas donc plus de problèmes logistiques ou administratifs.

Les risques d’une défiscalisation immobilière

La défiscalisation et l’investissement immobilier soulèvent également des risques. La revente d’un appartement dans une résidence de service liée à la loi Censi Bouvard reste très compliquée si l’investisseur doit procéder à cela. Dans la plupart du temps, il faut faire une vente à perte. Chaque loi a ses propres avantages, mais aussi ses inconvénients, comme pour la loi Cosse, impossible de louer le bien à un proche, mais aussi que les revenus locatifs sont limités par le plafonnement des loyers. Les risques immobiliers, fiscaux et financiers sont toujours présents si vous optez pour un investissement immobilier neuf.

Les dispositifs pour défiscaliser dans l’ancien
Simulateur loi Pinel en ligne : comment ça marche ?